Saveurs d’ailleurs : une petite touche nipponne plébiscitée par les chefs !

Par Tous au Restaurant - Le 21/07/2016

Dans la mouvance de la mondialisation des saveurs, la sauce soja Kikkoman a été adoptée par de nombreux chefs pour sa subtile saveur qui change tout et transporte nos papilles vers de nouveaux horizons culinaires. À nous de l’exploiter sans modération dans nos marinades, assaisonnements, sauces de salade...

De plus en plus adeptes d’exotisme, les Français aiment découvrir et consommer des produits venus d’ailleurs. En pleine expansion, le marché exotique est dominé par l’asiatique et la sauce soja est en bonne place.

 

Elle donne du pep’s aux mets et apporte des saveurs différentes à la cuisine traditionnelle française. D’ailleurs, elle a su convaincre les plus grands chefs français qui l’ont adoptée dans leurs recettes. De leur côté, grâce à elle, de nombreux chefs japonais, formés à la gastronomie hexagonale, distillent dans les plats légendaires de la culture tricolore une délicate touche de saveur nipponne.

100 % naturelle, la sauce soja Kikkoman est élaborée à partir de graines de soja, de blé, d’eau et de sel. Trois fermentations naturelles successives, six mois de production, un procédé d’extraction spectaculaire sont nécessaires pour lui transmettre ses arômes délicats, sa saveur originale et sa couleur inimitable. Sa fabrication ne ressemble à aucun autre process de l’agroalimentaire. 

Révélatrice de créativité, la sauce soja se combine agréablement au vinaigre, jus d'agrumes, gingembre, huile, sésame… dans de très nombreuses préparations : assaisonnements des viandes, poissons, sushi, sashimi... mais aussi soupes, ragoûts, marinades, sauces de salade, bases de bouillons…

 

 

Pour varier les plaisirs…

Kikkoman lance deux nouvelles recettes : la Sauce Barbecue Teriyaki au miel et la Sauce Teriyaki à l’ail confit. Agrémentée d’ingrédients tels que gingembre, ail, oignon, vin et miel, la première confère aux plats une légère note acidulée qui s’harmonise avec la viande, les légumes ou le tofu. Quant à la seconde à l’ail confit, douce et épicée, elle booste avec brio toutes les préparations par une note délicatement relevée. Quelques gouttes suffisent à provoquer de véritables explosions gustatives. En un tour de main, ces deux nouveaux produits apporteront une touche originale à vos plats. À vous de laisser libre cours à votre créativité ou de vous inspirer des recettes suggérées sur le site Kikkoman.

Cécile Junod

 

Un peu d’histoire…

C’est en Chine, il y a plus de 2 500 ans, que la sauce soja est née, et c’est au VIème siècle qu’elle est importée au Japon par des bouddhistes dont les préceptes proscrivaient la consommation de viande et de poisson. Or, on avait remarqué que la fermentation des haricots de soja produisait une substance agréable, aux arômes prononcés, qui rehaussait avantageusement le goût fade de la nourriture à base de riz. En ajoutant du blé à la sauce originelle, les Japonais en améliorèrent le goût, l’arôme et la couleur : la sauce soja japonaise était née. Elle connut un engouement sans précédent. En France, elle apparait pour la première fois, à la cour de Louis XV qui avait un goût indéniable pour l'orientalisme. Depuis 1997, pour sa diffusion en Europe, la sauce soja Kikkoman est fabriquée aux Pays-Bas, avec une  production qui est passée de 4 millions de litres à 14 millions de litres pour faire face à son succès. 

 

Conservation

La sauce de soja est un produit fermenté. Comme le vin, l'arôme se change facilement. Avec  le temps elle s'oxyde, ainsi la couleur devient de plus en plus foncée. Il vaut mieux donc  garder au frais, bien fermé. On recommande un mois de conservation après ouverture.

 

A lire aussi
  • Un peu d’histoire… Les pionniers de la gastronomie française

    La suprématie de la gastronomie française s’est forgée au fil des siècles. Voici...

  • Un grand merci pour votre participation !

    Vous avez été PLUS de 600 000 à profiter de la Grande fête nationale de la...

  • Lancement en image de la 7ème édition de Tous au Restaurant

    Retour en image sur la conférence de lancement de la 7ème édition de Tous au...